International

La population de chevaux sauvages en Namibie diminue de plus en plus. (Crédit : Pixabay License)

Alors qu'on ne sait toujours pas avec certitude comment les chevaux sont arrivés en Namibie, leur futur est plus qu'incertain. Vivant depuis plus d'un siècle dans un désert périlleux, les chevaux sauvages tentent de prospérer malgré leurs nombreux prédateurs.

Jos Verlooy (Photo : Marco Villanti pour HUBSIDE JUMPING)

Plusieurs cavaliers belges ont renoué avec la compétition internationale ce week-end, au Hubside Jumping. Ce retour sur les terrains de concours s'est soldé par des victoires et belles performances pour plusieurs d'entre eux dont Jos Verlooy, Gudrun Patteet ou encore François Mathy Jr. 

(Photo : Action Images / Henry Browne / FEI)

Il y a quelques jours, le Tribunal FEI a prononcé une sanction de 20 ans de suspension et plus de 16.000 euros d'amende envers l'Emirati Sh Abdul Aziz Bin Faisal Al Qasimi. Le cavalier est notamment accusé d'avoir mortellement blessé son cheval en 2016, lors d'une course d'endurance à Fontainebleau. 

(Photo : FEI / Satu Pirinen)

La crise sanitaire liée au Covid-19 continue à chambouler le calendrier des événements sportifs. Après plusieurs annulations automnales comme celle du Jumping de Liège, c'est à présent à Helsinki d'annoncer la sienne. La destination finlandaise devait accueillir la deuxième étape de la Coupe du monde de jumping. 

La diversité génétique n'a pas diminué au sein des chevaux réintroduits à l'état sauvage. (Crédit : Pixabay)

Alors qu'on l'imaginait pratiquement éteint le cheval de Przewalski nous prouve sa résistance et sa diversité génétique à l'état sauvage. Un pas de plus vers la liberté et on l'espère un nombre de plus en plus grandissant d'individus sauvages.

(Photo : tempsdeposes.be)

La crise sanitaire n'en finit pas de perturber les événements, notamment ceux équestres. En Belgique, les organisateurs du Jumping de Liège viennent en effet d'annoncer que l'édition 2020 n'aura pas lieu. Des événements régionaux pourraient par contre être organisés...

Après l'annulation de son CHIO en raison du Covid-19, Aix-la-Chapelle a prévu début août un événement digitial sur six jours. Au programme : un concours complet virtuel, des défis pour les meilleurs cavaliers mondiaux de jumping et de dressage, un jeu sur mobile,... 

(Photo : FEI/Richard Juilliart)

La FEI, Fédération Equestre Internationale, a récemment publié la politique à adopter pour les concours dans les prochains mois. Il s'agit de mesures visant à aider les organisateurs et fédérations nationales à reprendre leurs activités tout en limitant la propagation du virus Covid-19, toujours bien présent dans de nombreux pays. 

Une opération debout sous anesthésie locale est plus rapide. (Crédit : Pixabay License)

Les opérations chirurgicales restent souvent traumatisantes pour le corps du cheval, en particulier lors d'une anesthésie générale. Il existe cependant de plus en plus d'opérations réalisables sur un cheval anesthésié localement et debout. Un atout sur de nombreux points.

(Photo : Stefano Grasso/LGCT)

Après avoir évoqué dans un premier temps le report de certaines manches, les organisateurs du Longines Global Champions Tour et de la Longines Global Champions League viennent d'annoncer l'annulation de la saison 2020. Le circuit mondial est trop compliqué à mettre en place vu la pandémie et les différences de situations entre pays... 

www.stageequestre.be