Trois Emiratis suspendus par la FEI

La longue saga des irrégularités touchant l'endurance émiratie n'est pas encore terminée ! La FEI vient en effet d'annoncer la suspension de deux officiels et un cavalier issus des Emirats arabes unis

Le premier concerné par cette suspension est le Dr Hallvard Sommerseth, ancien chef du département vétérinaire à la Fédération équestre émiratie. La FEI a décidé de le suspendre comme officiel durant deux ans pour non respect des règles de la Fédération équestre internationale. Il lui est notamment reproché de s'être montré grossièrement négligent par rapport à ses obligations en tant qu'officiel durant les évènements. Le Docteur avait déjà été provisoirement suspendu depuis le 31 août 2015. 

SUSPENSIONS PROLONGEES

On retrouve aussi parmi les personnes suspendues Abdul Aziz Sheikh, ancien responsable du département endurance à la Fédération équestre émiratie. Il lui est interdit d'exercer comme officiel ou de s'impliquer de toute autre façon dans les activités nationales et internationales de la FEI durant 18 mois. Comme son compatriote le Dr Hallvard Sommerseth, il avait déjà été provisoirement suspendu car il n'avait pas observé les règles de la FEI. Il a notamment permis l'organisation d'un certain nombre de courses d'endurance sans système de chronométrage fiable

Enfin, la FEI a également décidé d'étendre la suspension du cavalier Ali Mohammed Al Muhairi jusqu'au 21 avril 2016. L'Emirati était déjà interdit de compétition depuis mars 2012 pour avoir enfreint les règles anti-dopage. Selon les termes de cette suspension, il lui était interdit d'être présent à n'importe quel évènement de la FEI en une autre qualité que celle de spectateur, ce qu'il n'a pas respecté.

Source : FEI

 

Epplejeck 2020
Moncheval.net