Romane Yernaux, seule Belge à l'arrivée !

Le championnat d'Europe d'endurance se disputait ce samedi à Samorin, en périphérie de Bratislava, capitale de la Slovaquie. Parmi les douze nations engagées, la Belgique espérait bien y jouer les premiers rôles et ainsi renouer avec un podium par équipe qui se refuse à elle depuis Florac en 2011.

Hélas, des cinq cavaliers belges au départ des 160 km ce samedi matin, seule Romane Yernaux (Sichen des Sauvlons) a franchi la ligne d'arrivée ! L'équipe de Pierre Arnould a perdu ses premiers espoirs après 70 km et les éliminations de Peter Bastijns (Shakira de Alborada) et de Morgane Boulanger (Tantzor). L'élimination de Laura Houassin (Vatout des Sauvlons) scellait définitivement le sort de l'équipe au vet gate suivant, tandis que l'hécatombe se poursuivait encore avec la perte de Maritza Pereira (Ravage du Saule d’Or) dans la foulée.

"Un cavalier sur cinq qui termine alors que nous avions opté pour une tactique très sage et prudente...", pestait Pierre Arnould. "Nous n'avons pas compris l'élimination de nos deux premiers chevaux après 70 km. Ils ne méritaient pas cela... Pour les deux suivants en revanche rien à redire, ils boitaient tous les deux. Au final, seule Romane termine la course à une belle trentième place. Chapeau à elle !"

C'est l'Espagne qui s'est imposée au classement par équipe mais aussi au classement individuel grâce à Jaume Punti (Ajayeb). La France, deuxième, a également pris la médaille de bronze en individuel grâce à Jean-Philippe Frances (Secret de mon Coeur), tandis que les Pays-Bas, troisièmes par équipe, ont aussi enlevé la médaille d'argent en individuel grâce à Marijke Visser (Laiza de Jalima).

Epplejeck 2020
Moncheval.net