Le championnat du monde d'endurance à Samorin

Il y a quelques semaines, la FEI annonçait sa décision de délocaliser le championnat du monde d'endurance 2016, qui devait initialement se tenir à Dubai. La Fédération avait justifié ce choix par le fait que la situation actuelle de la Fédération émiratie et les irrégularités qu'elle présente ne permettaient pas de garantir totalement la protection et le bien-être des chevaux.

Un appel à candidature avait alors été lancé, et trois destinations s'étaient portées candidates : Fontainebleau (France), Pise (Italie) et Samorin (Slovaquie). C'est finalement cette dernière ville qui a été retenue par la FEI et qui accueillera le championnat du 8 au 11 septembre prochains. 

"Nous avons été très heureux de recevoir trois candidatures et nous apprécions la volonté de soutenir la FEI dans de si courts délais pour les championnats du monde", déclarait Sabrina Ibanez, la Secrétaire générale de la FEI. "Mais le bureau n'a pas hésité à opter pour Samorin. Le bien-être des chevaux doit être l'élément le plus important dans l'attribution de ces événements majeurs et Samorin a déjà fait ses preuves en avant déjà accueilli les championnats d'Europe et jeunes chevaux avec succès. Le timing était également important et, avec les trois candidatures venant d'Europe, le Bureau a estimé que le mois de septembre était plus approprié. Fontainebleau et Pise proposaient en effet des dates mi-octobre, quand les heures réduites de lumière du jour peuvent impacter la sécurité."