La FEI maintient la suspension des Emirats

Suspendue depuis le 12 mars par la FEI à cause de problème de respect des règlements et du bien-être des chevaux d'endurance, la Fédération équestre des Emirats arabes unis a introduit un appel contre cette décision. Elle avait également demandé à la FEI que sa suspension soit provisoirement levée, au moins jusqu'à ce que le tribunal de la FEI rende sa décision.

La FEI a cependant décidé de ne pas accepter cette demande, avançant l'argument que les intérêts de la Fédération émiratie à voir sa suspension levée ne l'emportent pas sur celui de la FEI de préserver le bien-être des chevaux. La Fédération émiratie risque donc de ne pas s'en sortir sans une bonne remise en question et surtout sans avancer des garanties comme l'avait réclamé la FEI lorsqu'elle a décidé de la suspendre. 

En attendant la décision du tribunal de la FEI concernant l'appel de la suspension, des passeports continuent à être délivrés pour les chevaux émiratis, à l'exception bien sûr de ceux d'endurance.

Source : communiqué FEI