ACTUALITÉ SPORTS ÉQUESTRES

Actualité cheval

Roi du Lupin (Crédit photo : www.lamia.biz)

Disputé dimanche, le Grand Prix de Wallonie, la seule course de Groupe 1 disputée en Belgique, a - comme l'an dernier - accouché d'une demi-surprise avec un favori qui part à la faute et un outsider qui en profite pour s'imposer au terme des 2.300 mètres de l'épreuve. Récit.

Timoko et Jos Verbeeck dans le Grand Prix de Wallonie 2013 (Crédit photo : www.lamia.biz)

L'Hippodrome de Wallonie, à Ghlin, vivra sa journée la plus importante de l'année, ce dimanche, celle du Grand Prix de Wallonie ! Un grand moment en perspective avec, en point d'orgue, la seule course de groupe 1 organisée sur le sol belge.

La statue de Ourasi inauguée à Vincennes (Crédit photo : JLL-LeTROT - R&B Presse)

Tous les grands champions ont une histoire...et Ourasi a une histoire particulière. Le cheval de légende, quatre fois vainqueur du Grand Prix d'Amérique a désormais sa statue en bronze érigée dans l'hippodrome de Vincennes, théâtre de ses plus beaux exploits.

La course de trot française le Grand Prix d'Amérique a été remportée par le Suédois Maharajah.  

Le Prix Longines récompense les meilleures performances hippiques de la saison...

Timoko (Crédit photo: www.lamia.biz)

L'hippodrome de Wallonie a fait le plein dimanche lors de la journée la plus importante de sa saison. Sept courses de trot attelé figuraient au programme mais le public s'était surtout déplacé pour assister au Grand Prix de Wallonie. Dotée de 150.000 euros l'épreuve - la seule classifiée Groupe 1 en Belgique - a accouché d'une surprise avec la victoire de Timoko et le dérapage de Ready Cash le grand favori à sa propre succession...

Ready Cash (Crédit photo: www.lamia.biz)

Dimanche l'hippodrome de Wallonie à Ghlin vivra la journée la plus importante de sa saison. Sept courses de trot figurent au programme de celle-ci dont le très prisé Grand Prix de Wallonie. Créé en 2000 ce dernier n'a fait que grandir année après année au point de devenir la course de trot attelé la plus importante entre Paris et Stockholm la seule classifiée groupe 1 en Belgique. Après sa victoire l'an dernier Ready Cash fait figure de grand favori à sa propre succession...

Après avoir connu l’âge d’or dans les années 70-80 les courses hippiques belges sont aujourd’hui moribondes. Après la fin des courses autour de Bruxelles et la faillite du PMU belge incapable de rivaliser face à son homologue français ce sont tous les hippodromes de la capitale qui sont dans un avenir proche voués à disparaître. Sterrebeek connaît depuis longtemps une nouvelle existence où les chevaux n’ont désormais plus de place. Groenendael et Boitsfort suivront-ils la voie de la fatalité ?

Figure marquante des hippodromes belges depuis plusieurs décennies Hein van den Hende entraîneur – meneur réputé aligne toujours les succès avec une régularité rarement démentie. Il a fondé sa réussite passée et actuelle sur la fidélité le travail et le sourire. L'équimag est allé à la rencontre de ce grand champion.

Voici 22 ans qu’il entraîne des chevaux mais aussi 22 ans qu’il est au sommet de sa discipline. A l’heure actuelle Kurt Martens se trouve sur la première marche du podium dans la course à la cravache d’or et il peut légitimement espérer remporter ce titre honorifique pour la deuxième fois après celui de 2004 qui l’avait vu gagner plus de 200 courses sur l’année calendaire.

Wintec Saddles
www.stageequestre.be