ACTUALITÉ SPORTS ÉQUESTRES

Actualité cheval

La seconde édition des 24h de Roumont s'est tenue le weekend dernier. Neuf équipes étaient au départ de cet événement. Parmi celles-ci, c'est l'écurie du Bockaissart à Lavacherie qui a su tirer son épeingle du jeu. 

Félix-Marie Brasseur (Crédit photo : L'équimag)

Concours très attendu dans le calendrier international, le CAI de Saumur a attiré vingt-cinq meneurs belges mais aussi de nombreuses grosses pointures de la discipline dans chacune des six catégories. La Belgique y a notamment joué les premiers rôles dans les catégories poneys avec deux podiums et une victoire !

Chester Weber (Crédit photo : F. Durand/FEI)

Le concours d’attelage international de Windsor s’est déroulé du 15 au 18 mai. Le niveau de la compétition était très relevé avec, notamment, une forte participation étrangère.

Guy Collette (Crédit photo: L'équimag)

La Belgique a renoué avec l'organisation d'un concours d'attelage international le week-end dernier. Celui-ci s'est disputé dans les installations de l'Ecole d'Equitation de Gesves et a connu un beau succès, notamment auprès des meneurs étrangers qui étaient neuf au départ de la compétition dimanche matin. La journée de samedi était, elle, réservée aux épreuves nationales.

Dernière épreuve du Jumping international de Bordeaux version 2014 la finale de la Coupe du monde d'attelage a été privée d'une partie de sa substance suite au forfait d'Ijsbrand Chardon dimanche matin. Avec deux chevaux fiévreux et un troisième légèrement blessé le meneur néerlandais a été contraint d'abandonner la compétition en cours de route. Tout profit pour Boyd Exell...

La neuvième édition de la Route du Poisson a souri à l'équipe belge les Traits d'Union en Forêt qui ont décroché la victoire au pied du château de Chantilly le 21 septembre dernier. L'épreuve mythique a emmené un peloton composé d'onze couples de chevaux de trait attelés de Boulogne-sur-Mer à la capitale du cheval en banlieue parisienne sur une durée de vingt-quatre heures. Voyage au coeur de la course.

(Crédit photo: L'équimag)

C'est à Poigny-la-Forêt chez Maître Couillaud puis au sein de l'école du Cadre Noir de Saumur que Félix-Marie Brasseur a posé les fondations de ses deux titres mondiaux. C'est là-bas surtout qu'il est devenu l'homme de cheval respecté par l'ensemble du milieu équestre. Portrait d'un meneur qui a fait des Jeux équestres mondiaux 2010 son prochain objectif.

Epplejeck
Moncheval.net