WEE : Les émotions au coeur de l'apprentissage

L'état émotionnel du cheval influence grandement son apprentissage. (Crédit : CC0 Creative Commons)
L'état émotionnel du cheval influence grandement son apprentissage. (Crédit : CC0 Creative Commons)

Les conférences sont nombreuses au Wallonie Equestre Event. Nous avons assisté à celle du docteur Anouck Haverbeeke sur la gestion des émotions du cheval dans son apprentissage. Une attention permettant d'augmenter les chances de réussite dans l'éducation.

A deux pas de la piste western était présentée une conférence de la vétérinaire Anouck Haverbeeke. Celle-ci abordait les émotions, omniprésentes dans la vie de nos chevaux. La spécialiste nous explique que "auparavant, il était mal vu de parler d'émotions concernant les chevaux, que ceci était vu comme de l'anthropomorphisme. Aujourd'hui, cette époque est révolue et il est courant de parler des états émotionnels du cheval car elles sont au coeur de ses perceptions".

Les émotions entraînent des modifications comportementales, physiologiques et cognitives. Elles ont donc un impact direct sur les capacités d'apprentissage du cheval. Si un cheval subit un stress chronique, donc récurrent, il peut développer des stéréotypies qui engendreront un manque d'attention et empêcheront le cheval d'emmagasiner de nouveaux apprentissages. La prise en compte des états émotionnels du cheval est donc essentielle à la fois pour son bien-être, mais aussi pour la sécurité du cavalier. 

En étant attentif aux signaux corporels du cheval, en adaptant son style de vie en fonction de ses besoins, il est possible de l'aider à mieux apprendre, plus sereinement.

De nombreuses autres conférences sont également prévues durant le Wallonie Equestre Event.

À la recherche d’un manège près de chez vous ?