Vers une reprise des cours d'équitation dès le 18 mai

Les cours d'équitation pourront reprendre à certaines conditions (Photo : Christophe Bortels)
Les cours d'équitation pourront reprendre à certaines conditions (Photo : Christophe Bortels)

Après une longue période de flou autour des cours d'équitation, il semblerait que ceux-ci pourront reprendre dès la phase 2 du déconfinement ce 18 mai. C'est du moins ce qui ressort de la conférence de presse du Conseil National de Sécurité belge ce mercredi... 

Comme nous l'expliquions il y a quelques jours, beaucoup de flou régnait encore dans le monde équestre - notamment à propos des cours d'équitation

Grâce à la conférence de presse du Conseil National de Sécurité ce mercredi, on y voit désormais un peu plus clair ! La Première ministre Sophie Wilmès a en effet annoncé que les clubs sportifs pourront reprendre leurs activités et les entraînements collectifs (maximum 20 personnes) lors de la phase 2 du déconfinement, à partir du 18 mai. Elle a également précisé que les leçons sont autorisées, mais uniquement en extérieur et bien sûr en respectant les règles de distanciation sociale.

Cela signifie donc que les centres équestres devraient pouvoir reprendre les cours d'équitation individuels ET collectifs, du moins avec les cavaliers autonomes et en prenant bien sûr toutes les précautions nécessaires par rapport à la distanciation sociale, l'hygiène, le prêt de matériel, etc.

Les cafétérias et restaurants des clubs, quant à eux, doivent rester fermés jusqu'à nouvel ordre.

Les autorités ont également précisé qu'aucune compétition ou manifestation sportive n'aurait lieu avant le 30 juin, alors qu'auparavant il était question du 31 juillet. Cela ne signifie pas forcément que les concours équestres pourront reprendre en juillet, mais une porte est néanmoins ouverte...

Enfin, rien ne sera décidé pour les stages avant la phase 3 du déconfinement le 8 juin.

Ces mesures devront encore être confirmées ces prochains jours dans l'Arrêté ministériel et la FAQ coronavirus mais, contrairement à ces dernières semaines, elles semblent très claires. En cas de doute ou de question, il est recommandé de s'adresser auprès de ses autorités locales ou de contacter le numéro indiqué sur le site info-coronavirus

Moncheval.net