Un podium 100% français au Longines Masters de Paris !

Simon Delestre (Photo : Longines Masters)
Simon Delestre (Photo : Longines Masters)

Les Français ont régalé leur public lors du Grand Prix du Longines Masters de Paris, ce dimanche. Après un barrage à six, ils ont en effet pris les trois premières places de l'épreuve, Simon Delestre s'imposant devant Kevin Staut et Roger-Yves Bost. 

Avec quatre cavaliers sur les six barragistes du Grand Prix Longines, la France avait de grandes chances de victoires au Longines Masters de Paris ce dimanche. Et elle n'a pas déçu ! Alors que Félicie Bertrand (Sultane des Ibis) a fini cinquième, ses trois compatriotes ont tout simplement pris les premières places de l'épreuve. Simon Delestre s'est en effet imposé avec Hermes Ryan devant Kevin Staut (For Joy van't Zorgvliet HDC) et Roger-Yves Bost (Sangria du Coty). 

"Hermès Ryan est naturellement très rapide au sol", expliquait Simon Delestre. "C’est effectivement au sol que j’ai gagné l’épreuve, en restant dans les contrats de foulées que j’avais prévus, mais en tournant très vite. C’était un gros Grand Prix, et partir en dernier du barrage qui comptait six qualifiés, était plutôt confortable."

La satisfaction était aussi au rendez-vous pour Roger-Yves Bost, troisième du Grand Prix : "Lors de la reconnaissance, je me suis vraiment dit que l’on aurait une épreuve de champions, que celui qui l’emporterait serait sacrément fort. Il m’a fallu prendre tous les risques, en enlevant des foulées notamment. Je savais que derrière moi, les fusées Delestre et Staut allaient tout donner. Je n’ai pas fait énormément de barrages à cette vitesse-là avec Sangria ; je suis donc très satisfait d’elle."

Kevin Staut, quant à lui, soulignait le travail réalisé par le chef de piste français Grégory Bodo : "Le parcours était intéressant, avec des fautes en peu partout sur les barres, sans réel juge de paix qui aurait pénalisé tel ou tel type de cheval. Le travail fourni par Grégory était très subtil, et a définitivement obligé les cavaliers à monter dans le rythme, ce qui reste la base de l’équitation."

Côté belge, la meilleure performance dans ce Grand prix a été signée par Céline Schoonbroodt-de Azevedo, huitième après avoir récolté un point de temps avec Cheppetta. Olivier Philippaerts a quant à lui fini onzième avec H&M Legend of Love. 

Après le Grand Prix Longines, le Longines Masters de Paris s'est clôturée avec une nouvelle épreuve de haut niveau réservée aux poneys. Pour sa onzième édition, l'événement a rassemblé pas moins de 55.000 spectateurs sur quatre jours et ses épreuves ont été diffusés dans 115 pays. 

Pour les résultats complets, cliquez ici

Wallonie Equestre Event