Un plan crédible pour Ghlin

Subventionné à hauteur d'1 7 million d'euros par an l'Hippodrome de Wallonie doit établir un plan crédible qui doit montrer comment l'infrastructure peut atteindre l'équilibre financier voire générer des bénéfices.

Le ministre wallon du Budget et des Finances André Antoine attend des dirigeants de l'Hippodrome de Wallonie à Ghlin un plan crédible qui doit montrer comment cette infrastructure peut atteindre l'équilibre financier voire générer des bénéfices a expliqué mercredi le ministre Benoît Lutgen qui répondait à la place de son collègue à une question de la députée Joëlle Kapompole (PS).

La Région wallonne n'est pas un Bancontact à qui l'on s'adresse pour puiser de l'argent sans que l'on ait au moins une vision sur cette filière en Wallonie et sur la façon dont on va retrouver l'équilibre financier voire faire des bénéfices a souligné M. Lutgen en rappelant les montants importants déjà investis par la Région dans ce site.

En fonction de ces éléments le gouvernement se prononcera sur les subventions dont l'Hippodrome a besoin pour fonctionner. Il a assuré une enveloppe d'1 2 million d'euros pour cette année et attend le plan des dirigeants de cette infrastructure pour dégager d'autres moyens. Jusqu'à présent l'Hippodrome a reçu une dotation annuelle d'1 7 million d'euros.

Source : www.dhnet.be