Trois places pour la Belgique à Göteborg

Niels Bruynseels (Photo : FEI /Richard Julliart)

Malgré l'annulation de toutes les manches de la Coupe du monde de jumping ouest-européenne, la FEI semble vouloir maintenir la Finale du circuit prévue à Göteborg. De nouveaux critères de sélection ont donc été établis et la Belgique disposera de trois places. Commentaires avec le chef d'équipe Peter Weinberg. 

Göteborg devrait accueillir cette Finale de la Coupe du monde de jumping 2020/2021 entre le 31 mars et le 5 avril. Il a déjà été décidé que l'événement se tiendrait à huis-clos en raison de la situation sanitaire. 

Comme le calendrier du circuit de Coupe du monde a été impacté par le Covid-19, la FEI a établi de nouvelles règles de qualification pour cet événement. Selon celles-ci, la Belgique se voit offrir trois places pour Göteborg

- 2 places obtenues grâce à la présence de Pieter Devos (2e) et Niels Bruynseels (7e) dans le Top 10 des meilleurs cavaliers de la ligue ouest-européenne en 2019-2020
- 1 place obtenue grâce au fait que la Belgique accueille normalement une manche de la Coupe du monde, à Malines

Reste à voir si cette Finale à Göteborg ne subira pas le même sort que beaucoup d'événements indoor annulés en raison de la pandémie ces derniers mois. L'an passé, l'événement prévu à Las Vegas n'avait d'ailleurs pas eu lieu. Interrogé par la FRBSE, le chef d'équipe Belge Peter Weinberg se montre plutôt confiant : "Oui, j’y crois, il y a beaucoup de mesures prises pour que cette finale de la Coupe du monde ait malgré la crise sanitaire. La FEI est aussi très engagée… Donc, j’y croiset j’espère que tout ira bien… Je ne peux pas faire plus !"

En ce qui concerne la sélection des cavaliers, les places obtenues ne sont pas nominatives et le choix de Peter Weinberg est loin d'être fait : 

"Je mentirais si je disais qu’on ne m’a encore rien demandé, mais je n’ai encore rien promis à personne. Il est beaucoup trop tôt pour cela. Ces dernières semaines, j’ai suivi les cavaliers, par exemple à Oliva, mais il n’y avait que des compétitions 2*, 3* maximum et c’est quelque chose de complètement différent d’une compétition 5*. C’est pourquoi j’ai décidé d’aller à Vejer de la Frontera la semaine prochaine. Il y aura les premiers 4* de cette année. Ensuite, les 5* de Doha et de ‘s Hertogenbosch suivront, et nous espérons que la situation sera alors beaucoup plus claire pour sélectionner les combinaisons en forme."