Steve Guerdat signe le triplé à Göteborg !

Steve Guerdat et Alamo (Photo : FEI/Liz Gregg)
Steve Guerdat et Alamo (Photo : FEI/Liz Gregg)

Steve Guerdat est allé chercher un troisième titre en Finale de Coupe du monde ce dimanche, à Göteborg ! L'actuel numéro un mondial n'avait pas droit à l'erreur mais a réussi à s'imposer devant son compatriote Martin Fuchs. Deux Belges terminent dans le Top 10. 

On savait Steve Guerdat très motivé pour signer un triplé à Göteborg, mais rien n'était joué d'avance pour lui. A l'entame des dernières deux manches de la Finale ce dimanche, le Suisse pointait en effet à la troisième place derrière Eduardo Alvarez Aznar (Rockfeller de Pléville Bois Margot) et Peder Fredricson (Catch Me Not S). Il n'avait donc d'autre choix que de rester sans-faute et d'espèrer que ses concurrents engendrent des pénalités. Et c'est ce qu'il s'est passé ! 

L'Espagnol Eduardo Alvarez Aznar a été mis hors course dès ses huit points en première manche et a terminé huitième. Peder Fredricson a quant à lui fait une barre en première manche mais son total de cinq points ne permettait aucune erreur à Steve Guerdat. Ce dernier a aussi subi la pression exercée par Martin Fuchs (Clooney), qui est resté sans faute durant l'épreuve et est remonté en haut du classement. Il termine finalement deuxième avec un point d'écart, juste devant le Suédois Peder Fredricson. On notera aussi lors de cette épreuve la belle remontée de Daniel Deusser (Scuderia 1918 Tobago Z). Grâce à ses deux tours corrects, l'Allemand qui était dixième clôture la compétition à la quatrième position. 

En décrochant cette victoire à Göteborg, Steve Guerdat rejoint le club très restreint des triples vainqueurs de la Finale de la Coupe du monde. Le Suisse a la particularité d'avoir réalisé cet exploit avec trois chevaux différents. En 2015, il s'imposait en effet avec Albfuehren's Paille à Las Vegas, alors qu'en 2016 il a signé le doublé avec Corbinian à Göteborg. Pour sa troisième victoire, il faisait cette fois équipe avec Alamo.

DEUX BELGES DANS LE TOP 10

Côté belge, les fautes accumulées par les cavaliers lors des deux manches ne leur ont malheureusement pas permis de remonter au classement. Auteur de deux parcours à quatre points, Niels Bruynseels (Deluxe van T&L) finit toutefois cinquième pour sa première participation - et de surcroît avec un cheval inexpérimenté. Olivier Philippaerts (H&M Legend of Love) termine septième après un tour à huit points et un autre correct. Quant à François Mathy Jr, les douze pénalités récoltées ce dimanche le relèguent à la onzième place au final. 

Pour les résultats complets, cliquez ici