Saut Hermès, Dutch Masters, Wallonie Equestre Event... Le coronavirus touche aussi les événements équestres

Cette année, le Dutch Masters devra limiter son public à moins de 1.000 personnes (Photo : Rolex Grand Slam)

L'épidémie de coronavirus qui touche actuellement le monde entier n'est pas sans conséquence sur les grands événements, y compris dans le monde équestre. Des mesures récentes ont notamment été prises pour divers concours en Italie, mais également pour le Dutch Masters à 's Hertogenbosch prévu ce week-end...

Après l'annulation du Longines Masters de Hong Kong et le déroulement à bureaux fermés de l'International Selection Show du sBs, d'autres événements équestres subissent à présent les conséquences de l'épidémie de coronavirus. En Italie, le décret qui interdit notamment les rassemblements publics jusqu'au 3 avril a entraîné l'annulation d'une série de concours sur tout le territoire. C'est par exemple le cas pour la CEI de Carovigno, le CDI 3* d'Ornago, les CSI 2 et 3* de Gorla Minore, le CSI 3* d'Arezzo ou encore les CCI 4* de Pratoni del Vivaro et Montelibretti. 

L'état d'urgence en Italie a également des répercussions sur la pratique de l'équitation, puisque la Fédération italienne des sports équestres a indiqué qu'il était interdit pour les centres équestres d'organiser des cours et autres activités. Bien que les mouvements soient limités, les propriétaires de chevaux ont néanmoins l'autorisation de se déplacer auprès de leurs équidés pour pourvoir à leurs besoins. 

AUX PAYS-BAS

Au Pays-Bas, l'étape du Rolex Grand Slam à 's Hertogenbosch devrait être maintenue ce week-end. Les organisateurs de ce Dutch Masters devront néanmoins adapter leur compétition aux mesures de sécurité prises par les autorités dans la région, qui ont décidé d'interdire les événements de plus de 1.000 visiteurs durant une semaine. Dans un premier temps, les organisateurs du concours avaient déclaré qu'ils limiteraient le public et donneraient la priorité aux détenteurs de tickets selon l'ordre de réservation. Le lendemain, ils ont finalement annoncé que l'événement n'accueillerait aucun spectateur mais aurait bien lieu. La compétition pourra être suivie en ligne.

EN FRANCE

La onzième édition du Saut Hermès prévue du 20 au 22 mars n'aura pas contre pas lieu, afin de respecter la décision du gourvenement français d'annuler les rassemblements en intérieur de plus de 1.000 personnes. "Cette décision imposée par la situation actuelle n'entame en rien notre attachement à la compétition équestre ni notre engagement envers les meilleurs sauteurs internationaux, que nous invitons à revenir en 2021", a déclaré Axel Dumas, CEO d'Hermès, dans un communiqué.

EN BELGIQUE

En Belgique, le Wallonie Equestre Event a également décidé de prendre des mesures. Un arrêté de la commune de Libramont empêche en effet les rassembles de plus de 1.000 personnes jusqu'au 31 mars, avec une forte probabilité de prolongation. Le salon étant prévu mi-avril, ses organisateurs ont préféré ne pas courir le risque de mettre en danger les partenaires, collaborateurs, exposants et autres participants ou visiteurs. Le Wallonie Equestre Event ainsi que ses spectacles et compétition auront cependant bien lieu cette année à Libramont, mais du 13 au 15 novembre.

La FEI, quant à elle, a décidé d'annuler son annuel Forum du Sport prévu comme d'habitude à Lausanne début avril. Les réunions les plus importantes auront lieu en ligne, alors que d'autres sujets moins urgents seront abordés plus tard. "Nous recommandons aux organisateurs de consulter les dernières lignes directrices de l'OMS offrant des recommandations clés pour les rassemblements de masse dans le contexte de l'actuelle épidémie de Covid-19 (...)", explique la Fédération via communiqué. 

La FEI indique également suivre de près l'évolution du virus, surtout en regard des prochains Jeux olympiques de Tokyo. Pour l'heure, il n'est pas question d'une quelconque annulation de ces Jeux.