Quand le rêve devient une réalité

Tanguy Matic et Duvall (Crédit photo : www.tempsdeposes.be)
Tanguy Matic et Duvall (Crédit photo : www.tempsdeposes.be)

Pour la très grande majorité des cavaliers liégeois, participer au Jumping International de Liège est le véritable objectif de leur saison. Bien que les différents challenges soient d'ores et déjà bouclés, il s'agit de terminer l'année en beauté sur la piste la plus mythique de la Province de Liège. 

Durant les deux premiers jours du JIL, les cavaliers du GEPL ont ainsi l'opportunité de participer à cet évènement de grande envergure grâce aux critériums. Ceux-ci ont débuté dès le lundi 29 octobre avec le critérium du mètre. Pas moins de neuf barragistes se sont disputés la victoire. Pour les parcours sans faute, le classement s'est joué au chrono, un chrono très serré. En effet, ils ont tous bouclé leur barrage en 38 secondes. 38,40 secondes précisémment pour Jean Petit et Fausto de Nicky qui terminent à la cinquième place et 38,28 secondes pour Jean-Marie Pirotte (63 ans), quatrième avec Orion de Napperie.

Sur la troisième marche du podium, on retrouvait Annabelle Wettmann et Carino 638. Le couple a réalisé un chrono de 38,16 secondes. avec seulement un centième de seconde d'avance, Laurence Lhoir et Early Bird ont arraché la médaille d'argent. Joyce Horward et Flip ont remporté la médaille d'or sans concession avec un chrono exceptionnel de 31,48 secondes. Le lendemain dans le mètre 10, ils n'étaient que trois couples à se sélectionner pour le barrage. Si le duo a réalisé le meilleur temps, une barre a privé Fanny Leruth et Patronnes Donkhoeve Z de la coupe. Elles ont dû se contenter de la troisième place. Jérémy Curto et Dona Dea ont quant à eux terminé leur barrage sans faute en 33,90 secondes, montant ainsi sur la deuxième marche du podium. Enfin, la victoire est revenue à Tanguy Matic et Duvall avec un temps de 32,28 secondes.

UNE COUPE DE PLUS POUR JEAN-MARC ENGLEBERT

En habitué des podiums, la coupe de la plus haute épreuve du GEPL est revenue à Jean-Marc Englebert et Cardago de Saulieu Z. Le couple a bouclé son barrage sans faute et avec près de deux secondes d'avance sur Isabelle Scholzen et Louissa Z. Du haut de ses 14 ans, Lisa Giappone n'a pas démérité et s'est octroyée la troisième place avec Bayfonie. "J'ai pris quelques tournants mais sans prendre les plus gros risques", commentait la cavalière de Petit-Rechain. "Bayfonie participe aux Juniors LEWB demain et je ne voulais surtout pas risquer une blessure." Assurée de remporter les Juniors quoi qu'il arrive lors de la finale, la cavalière s'est vue offrir une Withe Card pour l'inter 1*. "Je ne suis jamais stressée car qu'il s'agisse du JIL ou d'un autre, cela reste un concours. Mais avoir la chance de participer à un Inter 1*, c'est tout simplement grandiose!" Léquimag souhaite à Lisa bonne chance et de profiter au maximum de cette expérience unique.

BEAUCOUP DE FAUTES CHEZ LES JEUNES

Du côté de la compétition des Scolaires, cinq couples se sont fait éliminés durant la finale. Avec une barre au barrage, Lore Leclercq et Mao ont terminé à la troisième place. En visant le correct, la stratégie de Malissia De Luca a payé. Sur la selle d'Edesa's Sebo, la cavalière a ravi la deuxième place malgré un chrono de 37,96 secondes. Marion Jobe et Cosima ont ainsi remporté l'apreuve grâce à un barrage sans faute et avec le meilleur temps (28,46 secondes). Le tournoi des Juniors n'a pas eu besoin de barrage pour départager les cavaliers et leur monture. Sarah Gelaesen et Pisa sont les seules à avoir réalisé un parcours sans faute. Allyson Fraikin et Lord Zeus se sont hissé sur la deuxième marche du podium malgré 8 points de pénalité.

Pour les résultats complets, cliquez ici

Retrouvez un article complet dans Léquimag n°102 du mois de décembre

À la recherche d’un manège près de chez vous ?