"Paloubet ? Plus qu'un cheval, c'est un ami !"

Sébastien Vigneron et Paloubet du Château (Crédit photo : www.nathaliegeerlandt.be)
Sébastien Vigneron et Paloubet du Château (Crédit photo : www.nathaliegeerlandt.be)

Deux Grands Prix et déjà deux victoires pour Sébastien Vigneron et Paloubet du Château, cette saison, au sein du Groupement Hippique des Cercles Réunis! Si la qualité du couple est connue et reconnue de tous depuis bien longtemps, la longévité de l'étalon de 18 ans, elle, n'a pas fini de surprendre...

Sébastien Vigneron et Paloubet du Château ont marqué de leur empreinte les deux week-ends de compétition sur la piste du Happeau, à Incourt. Deux Grands Prix 125 cm et... déjà deux victoires en effet pour le couple qui ne pouvait pas entamer la saison de meilleure manière. Très régulier depuis plusieurs années, le duo semble à nouveau parti pour jouer les premiers rôles... d'autant que le poids des ans n'a visiblement aucune influence sur l'étalon et ses dix-huit printemps.

Paloubet du Château (Baloubet du Rouet x Ezoliet), propriété de Julien Decroly, a souvent changé de cavaliers durant sa carrière. Il est ainsi notamment passé sous la selle de Frédéric Bouvard, de Marc-Etienne Liégeois, de François Bossu et de Guy Watrin. "Je l'ai récupéré lorsqu'il avait 13 ans mais je l'avais déjà monté à 4 et 5 ans pour dépanner et j'en avais gardé un bon souvenir", rappelle Sébastien Vigneron chez qui Paloubet a sans doute trouvé la stabilité qui lui faisait défaut.

"Quand je l'ai récupéré, il a fallu un peu de temps pour qu'on se mette ensemble. Nous avons eu besoin d'un déclic et celui-ci s'est produit aux Avelines où nous avons remporté notre première victoire ensemble. Depuis, tout se passe très bien, soit sans-faute, soit quatre points. Et quand nous sommes au barrage, je sais qu'il n'y a pas grand monde qui pourra aller nous chercher car Paloubet est très rapide et donne tout."

TROTTING ET PLAT

Aujourd'hui, si la qualité du fils de Baloubet n'est plus à démontrer, sa longévité interpelle ! "Paloubet a 18 ans, mais il est comme un poulain !", insiste d'emblée son cavalier. "Il a une super santé. C'est bien simple, il n'a jamais rien... même jamais de bandes de repos. C'est unique ! Il a beaucoup de sang et même à son âge, il peut encore sauter trois jours de suite en concours sans le moindre problème."

Même son entrainement à la maison reste le même et n'est pas influencé par son âge. "A la maison, nos séances de travail se limitent toutefois à du trotting et du travail sur le plat... jamais à l'obstacle. Aussi Paloubet ne saute jamais en hiver. On termine généralement notre saison à Liège et on la reprend à Buissport où, sans entrainement préalable, il est déjà correct."

La plus belle victoire du couple restera celle remportée dans le Grand Prix du CSI 1 étoile de Mons en 2015. "Il y a aussi eu une deuxième place dans le Grand Prix à Fontainebleau et une victoire à Strazeele", note le cavalier d'Arsimont qui s'illustrera désormais surtout aux niveaux régional et communautaire avec Paloubet. "On ne va plus trop faire d'épreuves 1m40 car je n'ai pas envie de lui faire du mal. Paloubet, c'est plus qu'un cheval à mes yeux, c'est un ami. Nous avons une telle complicité ! Je tiens d'ailleurs encore une fois à remercier Julien Decroly pour sa confiance."

À la recherche d’un manège près de chez vous ?