Ourasi à Vincennes, pour l'éternité

La statue de Ourasi inauguée à Vincennes (Crédit photo : JLL-LeTROT - R&B Presse)

Tous les grands champions ont une histoire...et Ourasi a une histoire particulière. Le cheval de légende, quatre fois vainqueur du Grand Prix d'Amérique a désormais sa statue en bronze érigée dans l'hippodrome de Vincennes, théâtre de ses plus beaux exploits.

La carrière exceptionnelle et inégalée du trotteur l'a rendu populaire au delà des passionnés du monde des courses hippiques. La statue magistrale idu roi Ourasi a été inaugurée, ce dimanche, à l'occasion du Grand Prix du Président de la République, par le Président LeTROT Dominique de Bellaigue, le scultpeur Arnaud Kasper et tous les amis d'Ourasi. "Nous offrons Ourasi à son public. Pour tous ceux qui ont croisé son chemin, Il est l'emblème de l'excellence et de la popularité. Avec cette oeuvre d'art, il rejoint le patrimoine des courses au trot", a déclaré Dominique de Bellaigue qui célèbre aussi à cette occasion, les 150 ans de courses au trot en France.

Située à l'extérieur du dernier virage de la piste de l'hippodrome Paris-Vincennes, regardant la ligne droite finale, la statue majestueuse du plus grand trotteur de tous les temps, mesure 2,20 m et pèse 600 kilos. Elle repose sur un socle en forme de pyramide où sont gravées toutes ses victoires avec à son pied une plaque portant l'inscription "Ourasi, 1980-2013".

HUIT MOIS DE TRAVAIL

L'oeuvre signée Arnaud Kasper, artiste-sculpteur de renom, est le résultat de huit mois de travail dans l'atelier de l'artiste à Asnières-sur-Seine. "J'ai réussi le défi de faire revivre Ourasi. Je devais faire ressortir l'âme d'Ourasi et sa personnalité hors du commun. J'ai régulièrement reçu la visite des personnes qui ont connu Ourasi comme Philippe Renouf, ancien lad d'Ourasi, ce qui m'a permis de retraduire du mieux possible les traits du champion. C'est l'aboutissement d'un travail, 100% français, mais aussi d'une belle aventure humaine. Quoi que l'on fasse et où que l'on soit, on aura toujours un oeil sur Ourasi à Vincennes. Il est à nouveau le roi."

Un roi qui continue de rassembler les foules et de d'apporter de l'émotion à ses fidèles admirateurs. Ils étaient nombreux, ce dimanche, parés des couleurs bleu et jaune de la casaque de la famille Ostheimer, à rendre hommage au fantastique cheval. Parmi eux, Annie Jumel, la nounou d'Ourasi, présente la nuit de janvier 2013, durant laquelle le roi s'en est allé. Quelle belle image de la voir embrasser, submergée par l'émotion, la statue de son compagnon d'exception "il est là-haut, il vole et il est heureux, je le sens. Je suis très émue de le voir ici, devant tous ses amis. Il va régner sur ce temple pour l'éternité".

Source : communiqué R&B Presse

Site Internet dédié à Ourasi, cliquez ici