Niels Bruynseels s'offre deux Grands Prix à Grimaud !

Niels Bruynseels (Photo : Marco Villanti)
Niels Bruynseels (Photo : Marco Villanti)

Déjà victorieux d'un Grand Prix 4* cet été, Niels Bruynseels a remis ça ce week-end au Hubside Jumping de Grimaud en remportant non pas un, mais deux succès ! Le Belge s'est en effet imposé dans les Grands Prix 3 et 5*, alors que ses compatriotes ont eux aussi brillé. 

Les CSI 3 et 5* se faisant rares avec le Covid-19, Niels Bruynseels faisait face à une sérieuse concurrence à Grimaud ce week-end. Il affrontait par exemple pas moins de 14 autres barragistes dans le Grand Prix 5*, dont Jos Verlooy (Igor) qui a pris la deuxième place devant Alberto Zorzi (Vauban du Trio). Le Belge s'est toutefois offert la victoire avec une belle avance, et ce grâce à Gancia de Muze avec qui il avait déjà remporté un Grand Prix 4* au Hubside Jumping cet été. 

 "Gancia sait toujours ce qu'elle doit faire et elle aime gagner. Je n'ai vraiment qu'à bien monter !", confiait Niels Bruynseels. "(...) Gancia est naturellement rapide, elle connait le jeu. Elle sait que c'est le Grand Prix et elle essaie de tout faire pour être la meilleure. Notre histoire est longue. Nous avons une connexion très particulière elle et moi. (...) C'est une jument qui a beaucoup de tempérament. À la maison, elle préfère toujours rester seule, tranquille. Elle n'aime pas trop travailler sur le plat donc nous l'emmenons beaucoup en extérieur. Mon équipe et moi essayons de tout faire pour elle au quotidien. Tout est fait pour qu'elle soit dans les meilleures conditions. Elle est la princesse, la numéro 1 de l'écurie et elle le sait bien !

NOUVELLE RECRUE PROMETTEUSE

Lors de sa victoire dans le Grand Prix 3*, Niels Bruynseels faisait par contre équipe avec une nouvelle recrue : Frenchy Vds. "Frenchy n'a que dix ans et très peu d'expérience à ce niveau", précisait le Belge. "Elle n'est chez moi que depuis quatre mois. Je suis donc vraiment satisfait de son comportement ce soir, dans son premier Grand Prix 3* ! Gagner ici, parmi les meilleurs mondiaux, ce n'est pas si facile mais elle l'a très bien fait ! Elle est naturellement rapide, mais il faut que je la gère bien en piste car elle a beaucoup de sang. Cette victoire nous met en confiance. Je pense que Frenchy sera une jument de très haut niveau."

Si Niels Bruynseels a attiré tous les regards à Grimaud ce week-end, il n'est pas le seul belge à y avoir brillé. Outre la deuxième place de Jos Verlooy dans le Grand Prix 5*, on retiendra aussi que Gudrun Patteet (Sea Coast Pebbles Z) en a pris la neuvième place alors que Grégory Wathelet (Picobello Full House Ter Linden Z) s'est classé sixième du Grand Prix 3* et cinquième sur 1m45.

On retiendra aussi et surtout la victoire de Jérôme Guéry avec Great Britain V sur 1m55 et sa deuxième place avec Eras Ste Hermelle sur 1m50. Le cavalier a aussi fini deuxième du Grand Prix 2* avec Eldorado Wp Z. "C'est un peu une victoire surprise", confiait-il après s'être imposé. "Great Britain V n'a que huit ans et n'a jamais sauté ce niveau d'épreuve. Je n'avais donc pas du tout envisager d'être au barrage ! Au regard de la délicatesse de l'épreuve, je crois même qui si je n'étais pas parti en tout début de première manche, je n'aurais pas pris le départ de l'épreuve. Le parcours était difficile, le temps très court mais finalement mon cheval n'a pas eu l'air en difficulté à un seul moment ! Pour une fois, partir en début d'épreuve a donc été à mon avantage !"

Pour les résultats complets, cliquez ici

Epplejeck 2020
www.stageequestre.be