Manger plus rapidement après l'opération

En donnant du fourrage rapidement après l'opération, la guérison intestinale serait accélérée. (Crédit : Pixabay License)
En donnant du fourrage rapidement après l'opération, la guérison intestinale serait accélérée. (Crédit : Pixabay License)

Une récente étude indique que donner du foin quelques heures après une opération pour des coliques augmenterait la guérison intestinale. En connaissant la récurrence de ce problème chez les chevaux, ceci pourrait faciliter la vie de nombreux propriétaires et de leurs chevaux.

En dehors de l'important stress lié à une opération lors de coliques, le propriétaire doit faire généralement face à une longue convalescence avant de retrouver son cheval en pleine forme. La réalimentation progressive en fait partie. Des chercheurs italiens, dont Livio Penazzi, se sont rendus compte que nourrir abondamment le cheval en fourrage quelques heures après s'être réveillé de l'anesthésie pourrait augmenter la guérison intestinale.

Un petit apport en herbe ou en foin doit déjà être donné dès que possible juste après l'opération. Il faut ensuite déterminer si les paramètres cliniques sont normaux avant d'aller plus loin dans l'alimentation. Grâce à ces fibres, le microbiome de système digestif se restaure et reprend du mouvement rapidement. Les mashs et aliments concentrés ont eux tendance à irriter les parois intestinales.

L'étude a été menée sur 37 chevaux en convalescence. De nombreux paramètres ont été évalués, comme le moment du premier repas post-opératoire, le pourcentage de fourrage dans chaque repas, ... L'équipe a remarqué que les chevaux recevant des repas avec d'avantage de fourrage récupéraient plus vite et pouvaient s'alimenter davantage plus rapidement. 

Ce sujet a été très peu étudié jusqu'à présent. Ceci permet d'ouvrir une porte, mais d'autres études devraient être menées à ce sujet.