Les championnats d'Europe 2021 de jumping et de dressage en Allemagne

(Photo : FEI/Łukasz Kowalski)

La FEI vient d'annoncer l'attribution des championnats d'Europe 2021 de dressage et de jumping à deux villes allemandes. Les épreuves de dressage devraient se dérouler à Hagen et celles d'obstacles à Riesenbeck. Les deux événements auront lieu en septembre. 

Il devrait finalement y avoir des championnats d'Europe en jumping et en dressage en 2021 ! Après le report des Jeux olympiques de Tokyo à 2021, la FEI avait dans un premier temps décidé d'annuler ces championnats régionaux, mais elle a revu sa décision après l'insistance de plusieurs fédérations nationales et de la Fédération Equestre Européenne (EEF). 

C'est ainsi que le conseil d'administration de la FEI a confirmé l'attribution des championnats d'Europe 2021 à deux destinations allemandes. Les épreuves de dressage devraient se tenir à Hagen du 7 au 12 septembre. Ce site est déjà bien connu pour accueillir chaque année de grandes épreuves.

Le championnat de jumping, quant à lui, devrait se tenir à Riesenbeck - sous réserve de confirmation des organisateurs. 

"Ces championnats sont vraiment un bon exemple de la FEI, la EEF, la fédération nationale allemande, les deux organisateurs et tous ceux impliqués travaillant ensemble pour répondre aux souhaits des fédérations nationales européennes et de la communauté des athlètes qui voulaient maintenir ces championnats l'an prochain", a déclaré le Président de la FEI, Ingmar De Vos. "Je suis particulièrement reconnaissant pour l'excellent travail réalisé par les comités techniques FEI et le groupe de travail du calendrier."

"LE SPORT NE DEVRA CERTAINEMENT PAS SACRIFIER LA QUALITE"

Du côté des cavaliers, les réactions sont évidemment positives.  “C’est vraiment une excellente nouvelle pour le sport, nous avons besoin de grands concours au calendrier pour rester motivés", confie Grégory Wathelet sur equibel. "Et peut-être que nous sommes trop concentrés sur les Jeux olympiques. Après tout, en tant que pays connu dans le domaine du saut d’obstacles, nous sommes capables de mettre sur pied deux équipes de haut niveau, l’une pour Tokyo et l’autre pour Riesenbeck. C’est le moment pour les collègues qui ont parfois moins de chances en raison de leur place au classement, de faire leurs preuves !

D’autres nations telles que l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Angleterre,… peuvent également envoyer une deuxième équipe équivalente sans aucun problème, donc le sport ne devra certainement pas sacrifier la qualité ! En ce qui concerne l’emplacement, cela reste une surprise pour moi. Je n’ai jamais été à Riesenbeck moi-même, mais je compte sur le talent d’organisation des Allemands” !

Du côté du dressage, le chef d'équipe belge Jeroen Van Lent est lui aussi ravi : "Pour le dressage, ce n’est pas la même chose que pour le saut d’obstacles, bien sûr. Une seule combinaison belge peut se rendre à Tokyo, et nous sommes donc très heureux que nos autres combinaisons de haut niveau aient, avec ces championnats européens, une grande compétition à leur calendrier, un défi et une motivation pour continuer le bon travail en 2021.
Je n’ai moi-même été à Hagen qu’une seule fois, avec Laurence Roos quand elle était en U25. Je me souviens surtout de la belle infrastructure, et de toute façon… la distance de la Belgique est idéale."

La FEI et la EEF ont toutefois convenu que si l'une des destinations allemandes ne pouvait finalement pas accueillir les championnats d'Europe, les candidatures 2021 ne seraient pas rouvertes. Il faut également noter qu'il n'y aura pas de championnats d'Europe 2021 ni en complet, ni en para-dressage. Les organisateurs des épreuves de complet se sont en effet retirés du processus, alors qu'il a été décidé de laisser les athlètes de para-dressage se concentrer sur les jeux paralympiques de Tokyo.

Source : communiqué FEI