Le propriétaire de Poly condamné ?

L'état de Poly lors de sa saisie. (Crédit : Animaux en Péril)
L'état de Poly lors de sa saisie. (Crédit : Animaux en Péril)

Tout le monde se souvient de Poly, ce poney shetland aux pieds extrêmement longs. En effet, les photos de cet hongre avaient malheureusement fait le tour de la toile pour mettre en évidence son état de négligence extrême. Il y aura bientôt du nouveau concernant le jugement de son ancien propriétaire.

Le propriétaire de Poly condamné ? Des pieds non-entretenus depuis des années, un état de maigreur extrême, voilà dans quel état avaient été saisis un poney et un cheval en mars 2017 dans la commune d'Antoing dans le Hainaut. Alors que le Parquet de Tournai s'était contenté d'admonestier l'ancien propriétaire, Animaux en Péril a voulu porter l'affaire devant le tribunal correctionnel. La défense de l'ancien propriétaire des équidés a récemment plaidé pour la suspension du prononcé de la condamnation.

JUGEMENT DANS UN MOIS

L'association de protection animale Animaux en Péril partage sur sa page Facebook : "À l’audience de ce lundi 20 janvier, l’avocate du prévenu à sollicité la suspension du prononcé. Les faits s’étant déroulés avant la mise en place du nouveau Code wallon du Bien-être Animal, ce dernier ne risque que 6 mois de prison et 100.000 euros d’amende. Animaux en Péril souhaite que l’individu se voit également condamner à une interdiction de détention d’animaux".

Le jugement sera prononcé dans un mois, le 20 février.

À la recherche d’un manège près de chez vous ?