L’Allemagne et la Colombie sacrées sur la Coupe du monde de voltige

Juan Martin Clavijo a survolé la finale de la Coupe du monde FEI de voltige à Saumur (Crédit: PhotosLesGarennes)
Juan Martin Clavijo a survolé la finale de la Coupe du monde FEI de voltige à Saumur (Crédit: PhotosLesGarennes)

L’Ecole nationale d’équitation de Saumur, en France, accueillait en cette fin de semaine la finale de la Coupe du monde FEI de voltige. A l’issue de la warm-up et des deux Libres, ce sont donc Janika Derks, Juan Martin Clavijo, Theresa-Sophie Bresch et Torben Jacobs qui ont été sacrés champions 2019.

Dès jeudi soir, les six Dames, les neuf Messieurs et les trois paires du Pas-de-Deux ont découvert la magnifique piste installée au centre du grand manège de l’ENE à Saumur, hôte de la finale de la Coupe du monde FEI 2019. Une épreuve d’ouverture sans conséquence directe sur le classement final mais qui permet aux juges d’apprécier la forme de chacun avant le début de la compétition officielle, mais aussi aux voltigeurs de prendre leurs marques. Si l’Allemande Janika Derks et le Colombien Juan Martin Clavijo montraient déjà de belles choses pour la suite de cette finale, la championne du monde 2018 et vainqueur de cette même finale l’année dernière, Kristina Boe, débutait elle au plus mal. Dernière de la warm-up, qui détermine l’ordre de passage de la première manche, l’Allemande a donc présenté son Libre la première vendredi soir. Avec une note de 8, 503 points, la tenante du titre est parvenue à prendre la deuxième place derrière sa compatriote Jankia Derks.

Cette dernière, intouchable, a osé présenter son tout nouveau programme Libre pour la deuxième manche, sur le thème du film « Million Dollar Baby ». Une audace qui s’est avérée payante puisque la voltigeuse s’est emparée de la médaille d’or en signant une deuxième manche à 8,671 points. Au cumul des deux épreuves elle s’impose alors avec un score de 8,753 devant les deux Suissesses, Marina Mohar (8,390) et Nadja Buttiker (8,374). 

Premier sacre pour la Colombie

Chez les Hommes, la finale s’est jouée sur la première manche tant le phénomène colombien de 19 ans, Juan Martin Clavijo a dominé son sujet. Gracieux, élastique, souple, émouvant, les termes ne manquent pas pour décrire les prestations du voltigeur champion du monde Juniors qui participait à sa première finale dès sa première saison de Coupe du monde. Avec un score de 8, 908 sur le premier Libre et de 9,043 sur la deuxième manche ce samedi soir, Juan Martin a littéralement survolé la compétition au rythme de chants russes exprimant la liberté d’un cheval au galop. « Mon entraineur voulait que j’exprime la souffrance, la liberté lorsque je cherchais le thème de mon programme Libre pour les Jeux équestres mondiaux de Tryon ». Un programme qui lui permettait d’aileurs de prendre la cinquième place aux Etats-Unis. Rien n’y personne ne pouvait donc arrêter celui qui s’entraine désormais en Suisse, pas même les deux Allemands Jannik Heiland et Thomas Brusewitz, respectivement médaillés d’argent et de bronze avec des moyennes globales de 8,770 et 8,690. 

Enfin, dans le Pas-de-Deux, la médaille d’or est restée aux mains de la paire allemande composée de Theresa-Sophie Bresch et Torben Jacobs, qui ont tous les deux annoncé leur retraite sportive à l’issue de cette finale. Sur une musique aux sonorités espagnoles, le duo a lui aussi dominé son sujet remportant les deux Libres avec des notes de 8, 894 et 8, 257 (8, 576 pour la moyenne des deux épreuves). Seules trois équipes étaient au départ de cette finale Pas-de-Deux et ce sont les Américains Daniel Janes et Haley Smith qui se sont parés d’argent (8,238) devant le duo suisse composé de Zoe Maruccio et Syra Schmid (7,216).

Pour les résultats complets, cliquez ici