L'équipe belge de para-dressage se rapproche de Tokyo

L'équipe belge de para-dressage sur le CPEDI 3* de Mâcon (crédit photo: DR)
L'équipe belge de para-dressage sur le CPEDI 3* de Mâcon (crédit photo: DR)

A peine l’année commencée que les para-dresseurs se sont retrouvés du 14 au 16 janvier pour le CPEDI 3* de Mâcon Chaintré, en France, support de qualification pour les Jeux paralympiques de Tokyo qui se tiendront au Japon cet été. Et la Belgique semble bel et bien assurée de s’y envoler !

L'équipe belge de para-dressage se rapproche de Tokyo. A Mâcon, l’équipe belge a tout simplement remporté avec la manière la Coupe des nations qui se courrait sur les épreuves Equipe de chaque Grade. En Grade I, Evelin Van Looveren s’est classée troisième avec Feleva (70,187%) tandis que Barbara Minneci s’est imposée dans le Grade III avec son fidèle Stuart (72,786%) tout comme Manon Claeys avec San Dior 2 en grade IV (71,981%). Enfin, la médaillée des derniers championnats d’Europe de Rotterdam, Michèle George, a aussi remporté son épreuve en Grade V avec sa prometteuse Best of 8 avec un score de 73,482%. Un niveau sur lequel Kevin Van Ham a aussi pris la deuxième place avec Eros Van ONS Heem (70,791%).

Et les victoires et podiums se sont accumulés tout au long du week-end dans les épreuves Individuelles et en Musique. "Les jours avant Mâcon, je n’avais pas osé dire que nous étions proches de Tokyo", souligne le chef d’équipe Walter Van Haegenborgh, "mais en France, nous avons fait un tel pas vers les Jeux paralympiques avec notre victoire que j’ose maintenant dire que c’est bien possible. Au classement paralympique, nous sommes passés de la quatrième à la deuxième place et si vous savez que les sept premiers de ce classement sont autorisés à aller aux Jeux, il faudrait que cela se passe très mal avec une seule manche de qualification de plus devant nous pour ne pas être là à la fin du mois d’août."

DIRECTION GENEMUIDEN

Et cette victoire obtenue à Mâcon est très prometteuse pour les para-dresseurs belges. "Après le solide championnat d’Europe à Rotterdam nous avons laissé nos athlètes se concentrer sur leurs points faibles et cela a clairement porté ses fruits. Nous avons même augmenté notre total de points à 439 points. Au classement paralympique, les deux meilleurs résultats de chaque pays entre le 1er janvier 2019 et le 31 janvier 2020 comptent. Jusqu’à Mâcon, il s’agissait pour nous des scores d’une compétition en Autriche (422 points) et à Waregem (426 points). Nous pouvons donc supprimer l’Autriche. Et cela signifie que nous avons récolté pas moins de 17 points de plus à Mâcon par rapport à l’Autriche. C’est énorme. À Mâcon, Michèle George, Barbara Minneci et Manon Claeys ont marqué de bons points. Mais je suis aussi très satisfait de Kevin Van Ham et d’Eveline Van Looveren. Si nous pouvons maintenir ce niveau, alors cela semble très bon pour la Belgique", poursuit-il.

Il reste donc aux couples de para-dressage un dernier rendez-vous avant la fin de la période de qualification pour Tokyo qui se tiendra dans deux semaines à Genemuiden, aux Pays-Bas. Et la Belgique sera évidemment de la fête. "Je vais voir des combinaisons au travail qui n’ont pas encore pu travailler beaucoup en équipe. Je m’attends à un résultat positif dans ce domaine également. Et nous espérons pouvoir déboucher les bouteilles de champagne aux Pays-Bas pour fêter la qualification finale", conclut Walter Van Haegenborgh.

(Source Equibel)

Pour les résultats complets, cliquez ici

Epplejeck
Moncheval.net