Jeux olympiques : le report aura des conséquences sur les championnats d'Europe

(Photo : FEI)
(Photo : FEI)

En raison de la pandémie de Covid-19, les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo ont décidé de reporter ceux-ci à l'été 2021. Une solution soulignée par l'ensemble du monde sportif, mais qui aura néanmoins des répercussions sur les différents calendriers. La FEI va notamment devoir trouver des solutions pour divers championnats d'Europe qui étaient prévus à cette période en 2021. 

Après avoir annoncé le report des Jeux olympiques de Tokyo à 2021, les dates précises sont à présent connues : l'événement aura lieu du 23 juillet au 8 août. La Fédération Equestre Internationale a souligné la nécessité de ce report, et s'est félicitée que de nouvelles dates aient rapidement été fixées. 

"La décision a été prise en totale consultation avec les fédérations internationales, y compris la FEI, et nous avons tous eu l'opportunité de donner notre opinion", explique Ingmar De Vos, Président de la FEI. "A présent, une fois que la crise de Covid-19 sera passée, nos athlètes pourront retourner à l'entraînement en toute confiance, en sachant exactement quand eux et leurs chevaux doivent trouver leur pic de forme. Nous sommes conscients que cela a été une décision très difficile à prendre pour le CIO, avec de nombreux facteurs à prendre en compte."

Evidemment, ce report aura aussi des conséquences importantes sur les calendriers de nombreux sports, y compris la FEI. Divers championnats d'Europe sont en effet planifiés à l'été 2021, y compris dans des disciplines olympiques. Les épreuves de dressage, para-dressage et jumping sont par exemple prévues du 23 au 30 août à Budapest, et celles de complet au Haras du Pin en France du 11 au 15 août. Or, il est difficile d'imaginer que les chevaux participent à de telles épreuves quelques semaines seulement après les Jeux olympiques... 

"Nous cherchons déjà des pistes pour minimiser cet impact", a déclaré Ingmar De vos. "Le mandat de nos groupes de travail qui évaluent pour chaque discipline l'impact du Covid-19 sur le calendrier 2020 a été étendu à 2021 et maintenant que nous avons des dates confirmées pour les Jeux olympiques et paralympiques, nous devons explorer les alternatives possibles pour un nombre d'événements FEI importants (ndlr : notamment ces championnats d'Europe)", poursuit Ingmar De Vos

"Nous devons aussi nous pencher sur les délais pour obtenir les critères minimum d'éligibilité et étendre le délai pour l'enregistrement de la propriété des chevaux olympiques. Nous annoncerons cela dès que possible, mais nous avons eu la confirmation (...) que les comités nationaux olympiques et paralympiques qui se sont vu attribuer des places de quota olympiques ou paralympiques les conserveront malgré le report des Jeux à l’année prochaine."

 

Moncheval.net