Jean-Marc Englebert domine le Grand Prix du WEE

Jean-Marc Englebert et Faconnable (Crédit photo : Photo Evénement)
Jean-Marc Englebert et Faconnable (Crédit photo : Photo Evénement)

Moment fort du Wallonie Equestre Event, le Grand Prix Mercedes a fait vibrer le palais 6 du WEX de Marche-en-Famenne ce dimanche après-midi. Des quarante couples au départ de l'épreuve, ce sont finalement ceux du GEPL qui ont le mieux presté !

Le palais 6 du WEX de Marche-en-Famenne était plein à craquer pour assister au Grand Prix Mercedes (1m25) organisé dans le cadre du Wallonie Equestre Event 2015. Dessiné par Jody Fourneau, le parcours a permis d'opérer une sélection idéale puisque neuf couples ont réussi à se qualifier pour le barrage.

Lors de celui-ci, Jean-Marc Englebert (Faconnable) – premier cavalier à entrer en piste – a d'emblée réalisé la performance de référence : un sans-faute en 38.56 secondes. Derrière, les cavaliers prenaient les risques nécessaires mais ne parvenaient pas à maintenir le zéro au marquoir. Seule Meghann Halbardier (Ludwigs Dame) touchait au but mais son chrono, 39.68 secondes, n'inquiétait pas Jean-Marc Englebert qui s'imposait logiquement et s'emparait également de la troisième place avec Cardago de Saulieu Z (4 points en 37.79 secondes).

DEUXIEME SUCCES DE RANG

"Je venais pour gagner", souriait le lauréat du Grand Prix Mercedes qui s'était déjà imposé dans cette même épreuve l'an dernier. "J'espérais bien remporter le mois de leasing offert par Mercedes. Je peux choisir le modèle que je veux... excepté la MG. Je n'ai pas encore fait mon choix (rires). Le monde dans le public ? J'adore ! Au plus il y a de monde, au mieux c'est pour moi. Je suis beaucoup plus concentré !"

Seul double correct l'année passée, Jean-Marc Englebert n'était pas vraiment surpris qu'il y en ait un seul de plus cette année. "C'était plus bas que l'an dernier mais la piste étant petite, les obstacles viennent très vite. Ce n'est pas évident. Je suis passé premier au barrage et j'ai tout donné. Faconnable a très bien répondu. Cardago, lui, a réalisé le meilleur chrono mais a fait tomber l'avant-dernier. Je suis aussi content de lui."

TROP DE REPRISE

Qualifiée pour le barrage avec ses deux montures, Artemis de Ste Hermelle et Ludwigs Dame, Meghann Halbardier dévoilait une pointe de déception au moment de descendre de cheval. "Mon objectif premier était de qualifier mes deux chevaux pour le barrage", confiait la cavalière de Vielsalm. "Après, je savais que j'avais plus de chance avec Ludwigs Dame avec qui je suis plus en symbiose. Le parcours était plus bas que l'année passée, mais il était par contre plus technique. Pour ma jument, peu importe, cela se passe généralement toujours bien. Je suis contente de sa performance aujourd'hui... mais je regrette de l'avoir trop reprise juste avant le dernier obstacle. C'est sans doute cela qui me prive de la victoire."

À la recherche d’un manège près de chez vous ?