De nouvelles restrictions pour le secteur équestre

(Photo : Christophe Bortels)

L'évolution de l'épidémie de Covid-19 a poussé les autorités belges à adopter de nouvelles mesures ces derniers jours afin de contrer la propagation du virus. Focus sur les décisions qui concernent le sport, et leur application au monde équestre. 

Comme plusieurs domaines de la vie courante, le secteur équestre est directement concerné par les mesures prises par le Comité de concertation belge et par les autorités régionales pour lutter contre l'évolution de l'épidémie de Covid-19

"La situation sanitaire d’aujourd’hui est catastrophique dans le sud du pays, plusieurs hôpitaux arrivent à saturation", précise la LEWB. "C’est pourquoi les mesures qui nous concernent sont plus strictes qu’en Flandre. Les cavaliers jouissent de la libre circulation, mais nous en appelons à votre bon sens, soyez raisonnables. Ces mesures n’ont pas pour but de vous embêter, mais visent à préserver votre santé et celle de vos proches !"

"Le message principal lorsque vous vous demandez si une activité est autorisée ou non est simple : est-ce que l’activité organisée risque de rassembler plus de 3 personnes de plus de 12 ans ? Si la réponse est oui, cette activité est interdite."

De manière plus concrète, voici les principales mesures que la LEWB a partagées et qui sont applicables à la Fédération Wallonie-Bruxelles dès ce samedi 24 octobre à minuit : 

- seules les compétitions professionnelles (intérieur ou extérieur) sont autorisées, et sans public. Le terme "professionnel" sera plus précisément défini prochainement. 

- les compétitions amateurs, entrainements, cours collectifs ou individuels en intérieur comme en extérieur sont interdits pour les athlètes de plus de 12 ans. Les moins de 12 ans peuvent participer aux cours, compétitions et entrainements avec maximum un accompagnateur vivant sous le même toit. Le moniteur doit être présent durant les cours/entraînements et peut éventuellement accompagner en compétition. 

- les stages sportifs sont autorisés jusqu'à 12 ans inclus, dans le respect des règles sanitaires (pas de vestiaire ni buvette). Il en va de même pour les passages de brevets

- les cavaliers peuvent continuer à sortir leur cheval de manière individuelle, en respectant idéalement la norme de 1 cavalier par 200 m² de piste. La LEWB précise que "la pratique est individuelle, dans le cadre unique du bien-être animal, et limitée à deux personnes supplémentaires maximum dans le respect des distances physiques. Cette règle est également d’application pour les promenades."

- il est recommandé d'aérer au maximum les pistes couvertes, et d'indiquer clairement à l'entrée de chaque piste le nombre maximum de cavaliers autorisé. 

- les vestiaires, cafétérias, restaurants etc doivent rester fermés en permanence. 

La LEWB précise aussi que toutes les mesures d'hygiène (dont le port du masque) restent d'application. Il est aussi recommandé de passer le moins de temps possible aux écuries et d'éviter les rassemblements, notamment lorsqu'on s'occupe de son cheval à pied.
Des mesures d'aide ont aussi été évoquées pour les centres équestres en difficulté - des précisions devraient suivre prochainement. 

La durée d'application de ces nouvelles mesures n'a pas été précisée, mais elles restent valables jusqu'à nouvel ordre. 

Léquimag vous souhaite beaucoup de courage à tous et vous encourage à être solidaires pour endiguer l'épidémie et pouvoir retrouver au plus vite ces activités qui nous tiennent à coeur !