Comment bien clôturer sa prairie ?

Inspectez régulièrement vos clôtures pour assurer la sécurité de vos chevaux. (Crédit :Pixabay License)

Un cheval broutant calmement en prairie, voilà une image qui plait à tous les propriétaires de chevaux. Et pour cause, c'est un lieu apportant bien-être et mouvement au cheval. Cependant, avant de lâcher votre cheval en toute sécurité dans une prairie, mieux vaut s’assurer de la qualité de ses clôtures. Voici quelques informations pratiques concernant les clôtures électriques.

Comment bien clôturer sa prairie ? Gage de la sécurité de vos compagnons, un système de clôture électrique se compose de cinq éléments essentiels. Les voici : un électrificateur, du fil conducteur, des piquets, des isolateurs et une prise de mise à la terre. Quel que soit le modèle et la solution choisis, ceci fait partie du package incontournable. L’électrificateur est la pièce-maitresse du système électrique. De nombreux modèles existent, pour des longueurs de circuits variables. Veillez bien à prévoir un électrificateur adapté à la superficie à couvrir, sous peine d’avoir un très faible signal sur vos fils ou rubans électriques.

UN FONCTIONNEMENT EN CIRCUIT FERME

Une clôture électrique est un système qui fonctionne en circuit fermé. Le signal électrique est généré par l’électrificateur, qui circule ensuite à travers les fils des clôtures. Afin d’assurer une bonne circulation du courant, il est essentiel de fixer ces câbles sur des piquets non-conducteurs ou sur des isolateurs. Ces accessoires assurent la stabilité du fil et évitent la perte de courant lors de la fixation. Le piquet de terre renvoie quant à lui le courant à l’électrificateur s’il y a un contact entre le cheval et le fil.

Avant toute chose, il est essentiel de réaliser un plan des parcelles à clôturer. Pour réaliser les clôtures périphériques de votre prairie, il est toujours plus rassurant d’opter au moins pour des piquets en dur (bois, métal ou béton). Grâce au plan des clôtures, prévoyez aisément vos portes pour répondre à tous vos besoins : passage d’une parcelle à l’autre, évacuation du fumier en tracteur, …

Vous souhaitez découvrir la version complète de cet article, alors rendez-vous dans Léquimag N°105 - Avril 2019 que vous pouvez commander en ligne.