Cheppetta quitte Céline Schoonbroodt pour Kevin Staut

Céline Schoonbroodt et Cheppetta (Photo : Christophe Bortels)
Céline Schoonbroodt et Cheppetta (Photo : Christophe Bortels)

Alors que les compétitions sont en pause, Kevin Staut vient d'accueillir une nouvelle monture de choix dans ses écuries : Cheppetta. La jument était jusqu'alors montée par Céline Schoonbroodt-de Azevedo, avec qui elle a signé de beaux résultats en CSI 5* dernièrement. 

Agée de 12 ans, Cheppetta a débuté sa carrière internationale sous la selle du champion d'Europe Martin Fuchs, avant de rejoindre les écuries de Céline Schoonbroodt-de Azevedo en 2017. Ces trois dernières années, le couple a évolué et la jument a offert à la cavalière belge quelques-uns de ses plus beaux résultats au niveau 5*. 

Le duo a en effet terminé septième dans les Coupes du monde de Madrid et Malines, ou encore troisième lors de l'étape à Helsinki. Céline Schoonbroodt et Cheppetta se sont aussi classées troisièmes du Grand prix 3* de Deauville et du Longines Global Champions Tour de Paris. 

Aujourd'hui, cette belle aventure prend fin mais la jument devrait normalement poursuivre une belle carrière internationale, puisqu'elle a rejoint les écuries de Kevin Staut. "J’adore Cheppetta, c’est une jument que je vois sur le circuit depuis longtemps et qui a d’énormes qualités", confie le Français. "Je suis absolument ravi de la récupérer dans mon piquet, dont elle constituera immédiatement le fer de lance de tous les porteurs de parts."

DU TEMPS POUR SE CONNAITRE

Comme l'explique Virginie Coupérie-Eiffel, gérante des Ecuries de Barbizon qui étaient et restent co-propriétaires de Cheppetta, "ce changement de camp émane dune association inédite avec Vivaldi-Jumping créé par Didier Krainc et Kevin Staut". Cette structure rassemble divers investisseurs pour leur permettre de participer à la carrière d'un cheval de haut niveau, et elle permet également à Kevin Staut de se constituer un piquet de montures de qualité. 

Vu l'actuelle épidémie de Covid-19 qui touche la planète, Kevin Staut et Cheppetta ne feront pas leurs débuts tout de suite en compétition. La jument est d'ailleurs arrivée in extrémis dans les écuries du Français, juste avant le confinement. "Dans ce contexte extrêmement difficile pour tout le monde, essayons de rester positifs", propose Virginie Coupérie-Eiffel. "Le nouveau couple va avoir le temps de se découvrir et Cheppetta va se ressourcer après une belle saison avec Céline."

"UNE GRANDE FIERTE"

Céline Schoonbroodt, quant à elle, a réagi : "C'est une page qui se tourne pour moi, mais avec une grande fierté par rapport au parcours que nous avons fait ensemble. C'est une jument qui a été formée par notre équipe à l'Ecurie Fape et amenée au plus haut niveau avec des résultats plus que significatif tout au long de cette dernière année.

Cheppetta restera pour moi ma jument de cœur car je pense que notre complicité était et est inexplicable, tellement forte, on se comprenait presque parfaitement. Mon mari va probablement continuer à entraîner Kevin et Cheppetta, et moi je serai aussi peut-être d'une autre façon toujours à ses côtés."

Pour son avenir, la cavalière reste confiante malgré la perte de sa jument de tête : "Une belle équipe de chevaux est en train d'être formée et donc je pourrai, je l'espère, continuer à évoluer dans mon équitation et à amener nos chevaux au plus haut niveau. Je souhaite beaucoup de réussite à ce nouveau couple car pour moi Cheppetta est une jument d'exception et le restera toujours."

Moncheval.net