Céline Schoonbroodt derrière Christian Ahlmann à Paris

Céline Schoonbroodt - De Azevedo (Photo : Stefano Grasso / LGCT)
Céline Schoonbroodt - De Azevedo (Photo : Stefano Grasso / LGCT)

Après avoir signé plusieurs Tops 10 cette saison, Christian Ahlmann tient enfin sa première victoire de l'année au Longines Global Champions Tour. L'Allemand s'est imposé dans le Grand prix à Paris devant Céline Schoonbroodt - de Azevedo qui signait son meilleur résultat à ce niveau... 

Avant ce week-end, Céline Schoonbroodt (Cheppetta) n'avait en effet jamais participé à un barrage du Longines Global Champions Tour. Elle faisait face à Paris à six autres concurrents et a finalement réussi à aller chercher la deuxième place derrière Christian Ahlmann (Take A Chance On Me Z) et devant Kevin Staut (Calevo 2). 

"C'est incroyable d'être sur le podium aux côtés de ces deux incroyables cavaliers", confiait la Belge. "J'ai senti que ma jument sautait très bien. Elle se battait vraiment pour moi et je pouvais sentir qu'elle m'aidait. J'étais si heureuse de sauter ici, et Virginie Coupérie-Eiffel (ndlr : Présidente du concours) est la propriétaire de ma jument dont c'est encore plus incroyable."

Bien qu'un peu plus habitué à performer à ce niveau, Christian Ahlmann était lui aussi particulièrement satisfait de sa victoire à Paris. Celle-ci survenait en effet quelques jours après qu'il soit devenu une deuxième fois papa, et lui permet d'accéder au Super Grand Prix prévu à Prague en fin de saison pour les différents vainqueurs des étapes du GCT. 

"Ma fille Ella est née lundi et ma concentration n'était pas tout à fait comme elle devrait être", expliquait Christian Ahlmann. "Judy (ndlr : Judy-Ann Melchior, son épouse) n'était pas très heureuse que je parte au concours ce week-end et elle m'a dit que j'avais intérêt à bien monter. Je pense qu'elle est heureuse maintenant !"

Concernant le Super Grand Prix Longines Global Champions Tour, l'Allemand expliquait : "Je l'ai regardé l'an dernier et c'était un de mes objectifs principaux de m'y qualifier cette année. J'ai hâte d'y être!"

Au-delà des deux premières places, on notait aussi à Paris un beau retour des Français sur le devant de la scène avec Kevin Staut en troisième position devant Pénélope Leprévost (GFE Excalibur de la Tour Vidal). Le premier montait Calevo, un nouveau cheval arrivé sous sa selle il y a quatre mois. "Il a beaucoup de moyens et nous faisons du bon travail ensemble", expliquait Kevin Staut. "C'est la première fois qu'il finit sur le podium d'un Grand prix 5* et j'ai de bons espoirs pour lui!"

Pour les résultats complets, cliquez ici

Epplejeck
Moncheval.net