Bruxelles à nouveau sur la route de Cavalluna

Cavalluna "World of Fantasy" s'arrêtera à Bruxelles ces 16 et 17 mars 2019
Cavalluna "World of Fantasy" s'arrêtera à Bruxelles ces 16 et 17 mars 2019

Débutée en octobre, la tournée "Cavalluna - World of Fantasy" s'arrêtera à Forest National ces 16 et 17 mars 2019. Ce nouveau spectacle s’inspire des succès précédents d'Apassionata et dévoile les plus belles races de chevaux d’Europe dans de toutes nouvelles dimensions.

Rendez-vous incontournable des amateurs de spectacles équestres depuis de nombreuses années, Apassionata est de retour à Bruxelles sous une nouvelle appellation, Cavalluna, mais également avec un nouveau show, "World of Fantasy". Une trentaine d'artistes et une soixantaine de chevaux se succèderont sur la piste de Forest National ces 16 et 17 mars 2019.

"Plongez dans le monde de l’imaginaire et accompagnez le jeune Tahin dans son voyage dans le royaume de ses souhaits. Là-bas, loin de la vie quotidienne, il rencontre la belle Naia. Mais pour pouvoir l’amener dans son monde réel, il doit apprendre à faire confiance au destin. Ce n’est qu’ainsi qu’il pourra vaincre ses doutes et séduire Naia. Tahin réussira-t-il à trouver son bonheur dans ses errements entre les deux mondes ?", annonce la production qui promet également un "voyage inoubliable" aux spectateurs.

DRESSAGE ET POSTE HONGROISE

Parmi les artistes qui se produiront sur la piste de Forest National figure Laury Tisseur, un Français de 32 ans originaire d'Avignon, qui a été à bonne école auprès de Frédéric Pignon et Magali Delgado. "Je les ai suivis durant de nombreuses années, notamment aux Etats-Unis sur la tournée de Cavalia. C'est avec eux que j'ai appris beaucoup du métier", raconte Laury qui a ensuite rejoint l'écurie Hasta Luego, pilier du spectacle Cavalluna. "Je suis sur la tournée depuis neuf ans", déclare-t-il. "Au départ, j'ai été recruté car je faisais un numéro qui mêlait dressage ibérique, équitation de travail et haute école. Depuis, je me suis aussi tourné vers la poste hongroise. C'était un fameux challenge avec des chevaux comme les miens qui ont beaucoup de sang."

Laury Tisseur s'est en effet spécialisé dans les chevaux ibériques... "Des Lusitaniens pour le dressage et des Espagnols pour la poste hongroise. Je trouve que les chevaux ibériques sont ceux qui transmettent le plus. Ce sont aussi ceux avec lesquels je m'entends le mieux... sans doute en raison de mes origines espagnoles", sourit Laury qui s'est aussi tourné vers les entiers pour les mêmes raisons. "Ils ont plus de présence et dégagent quelque chose naturellement, quelque chose de plus brillant."

UN SPECTACLE COMPLET

Cette année, l'artiste français proposera des numéros particulièrement techniques développés durant les quatre mois de pause entre les tournées et peaufinés durant les huit mois de la tournée. "J'entre en piste à quatre reprises, deux fois pour la poste hongroise, une autre fois à cheval et une fois aussi à pied", poursuit Laury qui apprécie particulièrement le nouveau spectacle. "C'est un spectacle complet qui donne du plaisir au plus grand nombre et pas uniquement aux professionnels du monde équestre."

JEU-CONCOURS CAVALLUNA !

Léquimag a 5x2 places à vous offrir pour la représentation Cavalluna du samedi 16 mars à 15h. Pour cela, répondez correctement à la question ci-dessous et envoyez votre réponse à redaction@lequimag.be avant ce mardi 12 mars à 12h. Les lauréats seront avertis dès le tirage au sort effectué. Bonne chance !

Question : de quelle ville est originaire Laury Tisseur ?