Bram Chardon remporte la Coupe du monde, Glenn Geerts troisième !

Glenn Geerts a remporté le bronze sur la finale de la Coupe du monde de Bordeaux (Crédit photo: Jumping de Bordeaux/Sportfot)
Glenn Geerts a remporté le bronze sur la finale de la Coupe du monde de Bordeaux (Crédit photo: Jumping de Bordeaux/Sportfot)

Incroyable victoire du meneur de 25 ans, Bram Chardon, qui a décroché dimanche dernier son premier titre en finale de la Coupe du monde d’attelage à quatre chevaux. Une victoire d’autant plus exceptionnelle puisque l’intouchable australien, Boyd Exell, ne pointe qu'à l’avant dernière place.

Ils étaient sept meneurs qualifiés pour la finale de la Coupe du monde qui comme chaque année se tenait à l’occasion du Jumping de Bordeaux, en France. Dès la première manche le samedi, le meneur néerlandais Bram Chardon prenait le meilleur départ et profitait des mésaventures du champion du monde 2010, 2014 et 2018, l’Australien Boyd Exell. Des mésaventures qui se poursuivront lors de la deuxième manche pour le vainqueur de cinq finales de la Coupe du monde. Il termine finalement sixième et avant dernier, devant le Français Benjamin Aillaud qui bénéficiait d’une wild-card. Mais la concurrence restait malgré tout très relevée sur cette finale 2019 et Bram Chardon devait encore affronter son père, Ijsbrand, qui a malheureusement rencontré un problème de harnais.

Le Néerlandais prend la quatrième place, derrière le Belge Glenn Geerts qui participait à sa deuxième finale après sa sixième place en 2018. Le médaillé de bronze par équipes des JEM de Tryon a conclu la compétition avec un score de 551,98 points au cumul des deux manches. C’est un autre néerlandais, Koos de Ronde, qui est monté sur la deuxième marche du podium avec un total de 521,63 points. C’est donc avec près de 20 secondes d’avance que Bram Chardon a terminé la compétition (502,43pts) remportant ainsi son premier titre individuel, quelques mois seulement après sa médaille d’argent par équipes aux Jeux équestres mondiaux de Tryon. « Ce furent deux bonnes journées, l’attelage allait vraiment bien, les chevaux étaient en super forme et c’est important car en finale, la moindre faute peut coûter très cher. C’est un autre jeu car le niveau est très élevé », commentait le nouveau champion du circuit.

Pour les résultats complets, cliquez ici 

Salon du cheval d'El Jadida