Boyd Exell prend les commandes, les Belges progressent

Boyd Exell (Crédit photo : L'équimag)
Edouard Simonet (Crédit photo : L'équimag)
Chester Weber (Crédit photo : L'équimag)
Glenn Geerts (Crédit photo : L'équimag)
Gert Schrijvers (Crédit photo : L'équimag)

Très attendu lors de ces Jeux équestres mondiaux, le marathon de l'attelage a tenu toutes ses promesses sous un beau soleil et devant de très nombreux spectateurs. Côté sportif, c'est Christoph Sandmann qui a réalisé la meilleure performance du jour sur l'hippodrome de la Prairie.

Avec un total de 89.30 points, le meneur allemand a devancé son compatriote Georg von Stein (90.28), deuxième, et l'Austalien Boyd Exell (90.32), troisième. C'est ce dernier qui a du coup réalisé la bonne affaire au classement général provisoire après le dressage et le marathon.

Le champion du monde a effectivement profité de l'épreuve du jour pour virer en tête au détriment de l'Américain Chester Weber, premier après le dressage, qui n'a réalisé que le douzième score du marathon ! Désormais deuxième, ce dernier devance le Néerlandais Theo Timmerman, lui aussi en difficulté ce samedi (treizième).

SATISFACTIONS BELGES

Après une bonne entame de compétition lors du dressage, les trois meneurs belges ont pris confiance et espéraient bien s'affirmer encore un peu plus dans le marathon ce samedi. Edouard Simonet et Glenn Geerts ont touché au but avec, pour le premier, un score de 95.56 points (dixième place de l'épreuve), et, pour le deuxième, un score de 95.93 points (onzième place de l'épreuve).

Au classement général, Edouard Simonet progresse du coup de la quinzième à la douzième place, tandis que Glenn Geerts passe de la vingt-quatrième à la quinzième place... juste derrière Gert Schrijvers qui est quant à lui passé de la neuvième à la quatorzième place après un marathon achevé en vingt-et-unième position.

RESTER VIGILANTS JUSQU'AU BOUT

"Je suis très contente de mes deux jeunes", signalait d'emblée Françoise Thiry, la chef d'équipe belge. "Leurs performances dans le dressage et le marathon laissent présager de bonnes choses pour l'avenir. A moyen terme, nous pourrons lutter pour la troisième place. Ici, nous grapillons points par points. En équipe, nous passons de la sixième à la cinquième place. Nous restons dans le planning fixé..."

Françoise Thiry, tout sourire, est fière de ses troupes, mais reste prudente... "Nous avions demandé à Gert (Ndlr : Schrijvers) d'assurer pour éviter une élimination car nous avons besoin de ses points de dressage. Edouard et Glenn, eux, ne m'ont pas surpris. Ils ont au contraire confirmé ce que je pensais d'eux. Ils ne sont pas là par chance... Je leur ai toutefois demandé de rester bien concentrés car ce n'est que demain, dimanche, que les comptes seront faits. Ils devront rester vigilants jusqu'au bout dans la maniabilité car le terrain est tellement rapide et chasse tellement fort que cela pourrait créer des surprises."

Le rendez-vous est pris...

Pour le classement du marathon, cliquez ici
Pour le classement par équipe, cliquez ici
Pour le classement individuel, cliquez ici