Boyd Exell conserve son titre, les Pays-Bas aussi !

Boyd Exell (Crédit photo : L'équimag)

Organisé dans le cadre des Jeux équestres mondiaux de Normandie, le championnat du monde d'attelage a délivré ses verdicts dimanche en tout début d'après-midi. Si la lutte pour les médailles fut serrée jusqu'au bout, c'est finalement de confirmations dont il fut question à Caen.

Les Pays-Bas, grands favoris de la compétition par équipe, ont rapidement démontré leur suprématie, au point de compter quatorze points d'avance sur l'Allemagne à l'issue du marathon, samedi soir. Cette suprématie, ils l'ont à nouveau démontré dans la maniabilité au point d'être la seule nation sans pénalité au terme de l'épreuve !

Comme en 2008 aux Pays-Bas, comme en 2010 aux Etats-Unis et comme en 2012 en Allemagne, les Pays-Bas s'emparent donc de la médaille d'or par équipe. Un troisième titre mondial consécutif pour les meneurs néerlandais, tandis que les Allemands doivent se contenter de la médaille d'argent comme en 2012. Ce sont les Hongrois qui complètent cette fois le podium.

L'HEGEMONIE DE BOYD EXELL

Le schéma est exactement identique en individuel puisque comme les Pays-Bas, Boyd Exell a remporté à Caen son troisième titre de champion du monde consécutif après ceux conquis à Lexington et à Riesenbeck. L'Australien, qui a également épinglé cinq Coupes du monde à son palmarès, était le grand favori à sa propre succession mais il a dû batailler ferme jusqu'au bout face à l'Américain Chester Weber et au Néerlandais Theo Timmerman qui n'ont rien lâché du début à la fin.

Pour le classement par équipe définitif, cliquez ici
Pour le classement individuel définitif, cliquez ici