Bold Eagle pour un doublé historique ?

Bold Eagle sera présent ce dimanche 4 août sur l'Hippodrome de Wallonie (www.lamia.biz)
Bold Eagle sera présent ce dimanche 4 août sur l'Hippodrome de Wallonie (www.lamia.biz)

Le Grand Prix de Wallonie, la seule course de Groupe 1 organisée sur le sol belge, se disputera ce dimanche 4 août sur l'Hippodrome de Wallonie. Déjà lauréat en 2017, Bold Eagle sera de retour à Ghlin pour afficher une deuxième fois son nom au palmarès de l'épreuve.

Créé en 1999, l'Hippodrome de Wallonie fête ses 20 ans ! Avec la présence annoncée de Bold Eagle ce dimanche 4 août, il ne pouvait pas rêver d'un plus beau cadeau d'anniversaire. C'est que Bold Eagle n'est pas un cheval comme les autres. Double vainqueur du Prix d'Amérique (2016 et 2017) et de nombreux autres "Groupe 1", il est le trotteur le plus riche de l'Histoire avec plus de 4,5 millions de gains remportés depuis l'entame de sa carrière. Adulé tel un champion, Bold Eagle est aussi suivi par un authentique fan club. Sa présence à Ghlin en 2017 avait d'ailleurs permis à l'hippodrome hennuyer d'enregistrer sa plus belle affluence avec près de 5.000 spectateurs lors du Grand Prix de Wallonie.

MIEUX QUE READY CASH ?

"Si Bold Eagle s'impose ce dimanche, il sera le premier double vainqueur de l'épreuve", souligne Achille Cassart, administrateur délégué de l'Hippodrome de Wallonie. "Aucun cheval n'est en effet parvenu à s'imposer deux fois sur le Grand Prix de Wallonie depuis que celui-ci est un Groupe 1." Ready Cash, le père de Bold Eagle, lui aussi double vainqueur du Prix d'Amérique, a lui-même échoué dans sa tentative de doublé lors du sacre de Timoko, en 2013. Absent sur blessure en 2018, Bold Eagle - qui sera cette fois drivé par Tony Le Beller - parviendra-t-il, lui, à ses fins ?

"Malheureusement pour lui, il a tiré le numéro 8, tout à l'extérieur, et devra donc fournir un effort dès l'entame de la course pour se rabattre à la corde", poursuit Achille Cassart. Un obstacle qui n'inquiète toutefois pas l'entraîneur du champion, Sébastien Guarato : "Bold Eagle est très bien. Il aime les pistes de 1.000 mètres comme à Mons. C'est vrai qu'il n'a pas un super numéro avec le 8 mais il sait démarrer vite et il pourrait rapidement se placer devant."

PLUS OUVERT ?

Malgré la présence de Bold Eagle, le Grand Prix de Wallonie s'annonce toutefois plus ouvert que ces dernières années. Notamment en raison du nombre plus important de concurrents. Ils seront en effet treize à prendre le départ de l'épreuve sur le coup de 16h17. Sébastien Guarato se déplace avec quatre autres chevaux, tandis que Jean-Michel Bazire aligne Valokaja Hondo (drivé par Christophe Martens). Autre référence parmi les entraineurs français, Philippe Allaire a quant à lui envoyé Budsy Malone, un cheval plus à l'aise sur herbe mais qui aura l'avantage de faire équipe avec Jos Verbeeck, triple vainqueur de l'épreuve et même tenant du titre.

EN BREF

- Notons qu'Aubrion du Gers, vainqueur de l'édition 2018, est accidentellement décédé le 16 juillet dernier lors d'une session d'entrainement.
- Huit drivers belges figureront au départ du Grand Prix de Wallonie ce dimanche 4 août, dont la jeune Hanna Huygens.
- Deux chevaux belges - Cicero Noa et Cyriel d'Atom - se trouveront parmi les treize engagés. Ils tenteront de terminer parmi les sept premiers afin de se partager la prime réservée aux chevaux belges classés.
- Le Grand Prix de Wallonie est doté de 180.000 euros et se dispute sur une distance de 2.300 m.
- De nombreuses animations (spectacles équestres, ateliers créatifs, balades à poneys, grimages, défilé de voitures anciennes,...) sont prévues tout au long de l'après-midi, notamment pour les enfants.
- Fixée à 7 euros (pour les plus de 18 ans), l'entrée offre une chance de participer à la course en double sulky et pourra également être échangé contre un ticket jeu d'une valeur de 2 euros !
- Ouverture des portes à 14h.

Renseignements : www.hippodromedewallonie.be

À la recherche d’un manège près de chez vous ?