Beau succès pour les enchères de Stud Hero

Luc Henry et Kassandra van't Roosakker
Gatoucha van't Roosakker

Cette année équestre 2020 s'est terminée par un événement un peu particulier : la mise aux enchères de la totalité des effectifs de l'élevage Stud Hero. Les différentes ventes ont connu un beau succès, et des montants records ont même été atteints pour certaines juments... 

Une page se tourne pour l'élevage Stud Hero. Il y a quelques semaines, son propriétaire Luc Henry avait en effet annoncé son désir de procéder à une vente aux enchères unique et totale de tous ses effectifs, mais aussi du nom de son élevage.

Quatre lots ont été mis en vente en ligne lors de cette dernière semaine de 2020 et, comme on pouvait s'y attendre, les enchères ont suscité un engouement international. Un record a été établi dès les premiers jours avec l'adjudication à 570.000 euros de la poulinière Gatoucha van't Roosakker. La jument a connu un problème de santé juste avant la vente mais cela n'a pas refroidi les acheteurs irlandais et tchèques qui se sont battus pour elle. Finalement, la poulinière de 15 ans quittera le Stud Hero pour un consortium tchèque. Cette fille de Diamant de Semilly et Atoucha van't Roosakker s'est elle-même illustrée en compétition jusque des épreuves de 150 cm, et a produit des chevaux comme Tinkoucha Hero Z qui tourne sur 1m55 avec Léonie Peeters, ou Attoucha Hero Z qui a rejoint les écuries de Paris Sellon, la compagne de Martin Fuchs. 
Datcha Queen Hero Z, une fille d'Attoucha et petite-fille de Gatoucha, a par ailleurs été vendue aux Pays-bas pour 90.000 euros lors de ces ventes. 

D'autres juments du Stud Hero ont été particulièrement prisées par les enchérisseurs, comme Kassandra van't Roosakker (Echo van’t Spieveld x Carthago) qui a été adjugée à 150.000 euros et partira en France. Il s'agit de la propre sœur de la grande gagnante internationale Kaprice van’t Roosakker et de l’étalon très prisé de Zangersheide Kassander van’t Roosakker. Les pouliches de Kassandra ont également connu un beau succès lors des enchères, avec notamment 72.500 euros pour Cleopatra van't Roosakker Z ou 65.000 euros pour Top Lady van't Roosakker

"DIRE AUREVOIR NE SERA PAS FACILE"

Les ventes du Stud Hero ont aussi été marquées par quelques belles enchères pour des chevaux à naître. L'embryon de Heartbreaker et Quasibelle du Seigneur (soeur de London) a par exemple été vendu en France pour 36.000 euros, alors que le futur produit de Ganesh Hero et Alana Hero a été adjugé pour 34.000 euros. Le nom de l'élevage, quant à lui, a été cédé pour 9.400 euros et cette somme sera remise à l'ASBL de l’école de Clerheid à Erezée. 

"Cette vente aura été remplie de moments très intenses ainsi que de beaucoup d’émotions", confie Luc Henry, pour qui une page se tourne. "Lorsque j’ai fait le choix de faire cette vente, je n’ai pas été en mesure de m’imaginer l’impact personnel et professionnel qui allait m’être renvoyé. Plus on avançait vers l’échéance plus je me rendais compte que je me devais d’être dans le lâcher prise et une acceptation totale de ce qui allait se passer. Cinq minutes avant le début de la fin de la vente, nous étions dans l’inconnu. 25 ans de travail, de passion sur lesquels je n’avais plus aucun contrôle. Je peux vous garantir que cela vous donne des sensations peu communes.

Après coup, c’est aujourd’hui une très grande satisfaction d’observer le résultat final, que ce soit tant au niveau des résultats de la vente qu’au niveau de la reconnaissance de mon travail. C’était pour moi une véritable expérience initiatique et je ne peux que remercier toute l’équipe qui aura été derrière moi durant cette vente. J’avais le sentiment que cette vente ne pouvait être un succès que si nous étions soudés et cela aura été le cas. Cela a été d’autant plus fort que ce qui nous a unis, ce sont avant tout les valeurs de la vie. C’était vraiment devenu « notre » vente avec mes chevaux. Je tiens aussi à remercier tous les gens qui se sont intéressés à cette vente de près ou de loin car ce sont eux qui en ont fait le succès. Je remercie évidemment les gens qui ont eu le courage d’acheter. J’ai mis toute mon énergie dans les chevaux depuis 25 ans, ils m’ont sauvé et tout donné, leur dire aurevoir aujourd’hui ne sera pas facile."